picto

LBA et désencombrement

Défi

En réanimation, l’endoscopie bronchique est couramment pratiquée dans les indications de traitements des atélectasies et la gestion des sécrétions bronchiques.
Un bronchoscope est également souvent utilisé en réanimation pour la collecte d’échantillons microbiologiques pour les cas suspects de pneumonie (1,2). Le Broncoflex® grâce à sa haute disponibilité aide à réduire les temps de traitement ou de prélèvement par bronchoscopie pour dépistage des infections courantes en réanimation.

Pour une prise en charge sans délai des patients

L’atélectasie bronchique est une cause majeure de détérioration et / ou de retard dans le rétablissement des patients en réanimation (3).

Les atélectasies peuvent avoir différentes origines, internes aux bronches (bouchon de mucus, destruction alvéolaire), ou externes (compression tumorale, suite à une chirurgie). Son diagnostic est le plus souvent réalisé par radiographie et le traitement thérapeutique peut s’effectuer par bronchoscopie avec lavage de la zone par injection / aspiration d’une solution saline (4).

Toujours prêt, toujours stérile

Fabriqué en salle blanche et conditionné sous emballage stérile, le Broncoflex® est immédiatement disponible pour être utilisé à tout instant.
P1130275-blackwhite
Toujours disponible

Le Broncoflex® accompagné de son moniteur haute définition peut être mobilisé sans délai pour le traitement des atélectasies.

Toujours stérile

Risque de contamination croisée diminué chez les patients au système respiratoire souvent déjà fragilisé.

Economique

La solution Broncoflex® est facile à mettre en œuvre et économique, elle dispense d’une immobilisation coûteuse d’un matériel fragile.

Broncoflex® M, performances d'aspiration optimisées

Il est recommandé d’utiliser un bronchoscope au diamètre de tube d’insertion le plus petit possible permettant de réaliser l’examen pour lequel il est utilisé chez les patients intubés.

Le critère à respecter est l’obstruction de moins de 50% de la lumière interne de la sonde endotrachéale. En cas de dépassement, une surpression négative peut se créer augmentant les risques d’atélectasies et de troubles du rythme cardiaque (5).

Surpression créée par un diamètre de bronchoscope trop important

Effet de l’introduction d’un bronchoscope diamètre 5.7mm dans différents tubes trachéaux (5).

Diamètre interne de la sonde endotrachéale (mm) 6 7 8 9
Section transversale du tube sans bronchoscope mm² 28,3 38,5 50,3 63,6
Section de tube restante avec un bronchoscope mm² 6,8 17 28,7 42,1
Proportion de section de tube obstruée 76,0% 55,8% 42,9% 33,8%
Le Broncoflex® M, de par sa conception, possède des performances d’aspiration optimisées limitant les pertes de débit. La position haute et le diamètre constant du canal d’aspiration de 2,1mm garantissent une efficacité d’aspiration maximale avec un diamètre de tube d’insertion réduit de 5,5mm.
Contactez-nous
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Bibliographie

1. Jean-Louis et al. Fiberoptic Bronchoscopy in Ventilated PatientsTrouillet, CHEST , Volume 97 , Issue 4 , 927 - 93
2. S. Turner et al. Fiberoptic bronchoscopy in the intensive care unit - A prospective study of 147 procedures in 107 patients. Critical care medicine. (1994) 22. 259-64. 10.1097/00003246-199402000-00017.
3. S Kabadayi, M C Bellamy; Bronchoscopy in critical care, BJA Education, Volume 17, Issue 2, 1 February 2017, Pages 48–56,
4. Guerreiro E, Gonçalves J, Role of Bronchoscopy in the Intensive Care Unit, Clinical Pulmonary Medicine 2018; 25(3): 107–109.
5 Farrow S, Farrow C, Soni N. Size matters: choosing the right tracheal tube. J Bronchology Interv Pulmonol. 2011 Jan;18(1):69-83.